Bilan des élus de la Fédération de la Gauche Démocratique aux conseils de la ville de Rabat et de l’arrondissement d’Agdal Riad à l’occasion du 1er anniversaire de leur élection

elus_fgd_agdal_ryad_2

Depuis leur élection en septembre 2015, et à la lumière des résultats obtenus, les élus de la FGD (9 au conseil de l’arrondissement d’Agdal Riad et 4 au conseil de la ville de Rabat) ont choisi l’opposition constructive ayant pour but de défendre les intérêts des habitants de la ville de Rabat, et pousser à la réalisation du programme électoral sur la base duquel ils ont été élus.

Et comme nous l’avons toujours promis, nous présentons ici, un résumé des actions entreprises par les élus de la FGD au cours de l’année écoulée :

• Un taux de présence supérieur à 90% aux sessions des deux conseils
• 6 questions écrites posées lors de 3 sessions du conseil de Rabat, autour de la collecte des déchets, du transport par bus, de la gestion de Rabat Parking, des dysfonctionnements du programme « Rabat Ville des Lumières » et de la protection du patrimoine historique de la ville
• Plus de 20 plaintes écrites déposées aux conseils de la ville et de l’arrondissement autour des problèmes de citoyens : chaussées, collecte des ordures, éclairage public, chiens errants, autorisations commerciales, en plus de dizaines de plaintes orales formulées directement aux services concernés
• Organisation de 4 rencontres avec les citoyens des quartiers Agdal, Hay Riad, Orangers/Diour. Ces rencontres ont pour but de connaître les problèmes des citoyens, de collecter leurs plaintes et de présenter le travail des conseillers de la FGD dans les conseils élus
• Organisation de 2 sit-in avec les habitants de Hay Riad en protestation de l’arrêt des travaux d’aménagement des avenues et rues de certains secteurs, et envoi d’une pétition au wali dans ce sens
• Révélations sur la corruption et les dysfonctionnements des services de l’urbanisme de l’arrondissement d’Agdal Riad, et la demande de l’examen des dysfonctionnements relevés lors d’une session exceptionnelle du conseil en juillet 2016
• Très forte opposition des élus de la FGD au transfert de budgets destinés à des projets sociaux (maisons de jeunesse et de femmes, terrains de sport de proximité…) à l’achat de voitures au maire et à ses adjoints
• Forte contribution à travers la commission des affaires culturelles et sociales au conseil de la ville de Rabat pour la mise en place d’un cahier de charges réglementant fortement les subventions aux associations
• Proposition de nommer des avenues aux noms de Fatima Mernissi, Mohamed Guessous et Abdelhadi Tazi en reconnaissance de leur œuvre pour notre pays. Cette proposition a été acceptée à l’unanimité
• Organisation de plusieurs initiatives citoyennes pour le nettoyage de certains parcs publics et sur le respect des passages piétons par les automobilistes

Nous nous engageons, avec votre soutien, à améliorer notre action au sein des 2 conseils, et à continuer à défendre les intérêts de notre ville et de ses habitants.